Quelles sont les maladies courantes du houblon – Conseils sur le traitement du houblon Problèmes des plantes

Quelles sont les maladies courantes du houblon - Conseils sur le traitement du houblon Problèmes des plantes

Vous cultivez donc du houblon pour la première fois et les choses vont bon train. Les houblons sont voraces et d’apparence vigoureuse. Il semble que vous ayez un talent pour cela! Jusqu’au jour où vous allez inspecter votre fierté et votre joie et, hélas, quelque chose ne va pas. Peut-être que le houblon est fané ou recouvert d’un blanc. Aussi prolifique que puisse être le houblon, la plante peut encore être affectée par les maladies des plantes du houblon. Pour une récolte fructueuse, il est important de se renseigner sur les maladies affectant le houblon et de traiter les problèmes des plantes de houblon dès que possible.

Maladies des plantes de houblon

Un sol mal drainé peut entraîner des maladies fongiques affectant le houblon.

  • Pourriture noire des racines– Une de ces maladies des plantes de houblon est appelée pourriture noire des racines ou Phytophthora citricola. Cette maladie fongique provoque des lésions hydriques sur les racines des plantes, des feuilles noircies ou jaunes et des tiges flétries. Cette maladie des plantes du houblon est facilement confondue avec la flétrissure verticillienne ou le chancre fusarien.
  • Chancre fusarien– Chancre fusarien, ou brûlure de l’extrémité conique, forme des chancres à la base du fût accompagnés d’un flétrissement soudain des haricots lors de la floraison ou lorsque les températures montent en flèche. Les feuilles à l’extrémité des cônes deviennent brunes et l’intérieur du cône de houblon brunit et meurt.
  • Flétrissure verticillienne– La flétrissure verticillienne provoque un jaunissement du tissu foliaire ainsi que des bines enflées dont le tissu intérieur se décolore. La flétrissure verticillienne est la plus répandue dans les sols riches en azote.
  • Mildiou– Le mildiou (Pseudoperonospora humuli) provoque des pousses rabougries et cassantes. Les fleurs du houblon sont brunes et ondulées et le dessous des feuilles est tacheté de lésions brunes et d’un halo jaune. Les dommages aux plantes ressembleront beaucoup à ceux causés par un gel précoce.
  • Moisissure grise– Le champignon de la moisissure grise, ou Botrytis cinerea, crée des lésions de l’extrémité du cône qui passent du brun clair au brun foncé. Cette décoloration peut se propager pour les pointes du cône à la totalité du cône, devenant une moisissure floue grise. Le champignon de la moisissure grise se développe à des températures élevées combinées à une humidité élevée et ne se présente pas par temps sec.
  • Oïdium– L’oïdium (Podosphaera macularis), comme son nom l’indique, provoque le développement d’un champignon blanc poudreux. Les symptômes se manifestent d’abord par des taches vert pâle à jaunes sur le dessus des feuilles avec des taches blanches sur les tiges et les cônes. La croissance des pousses est lente et les pousses sont également couvertes de moisissure blanche. Cette maladie se développe avec des conditions de vent fort et peu de soleil.
  • Pourriture de la couronne– Le champignon de la pourriture rouge de la couronne, ou Phomopsis tuberivora, est une décoloration rouge à orange sur les tissus intérieurs de la plante. Cette maladie des plantes du houblon entraîne une croissance inégale des racines, des feuilles jaunes et des tiges grimpantes dépourvues de ramification latérale.
  • Moisissure blanche– La moisissure blanche, ou flétrissement de Sclerotinia, laisse des lésions imbibées d’eau sur la tige sous le sol. Des lésions de feuilles jaunes et grises apparaissent hors des lésions imbibées d’eau tandis qu’un champignon blanc apparaît sur les tissus malades. Cette maladie se développe dans des conditions de mauvaise circulation de l’air et lorsqu’elle est humide et fraîche.
  • Moisissure fuligineuse- La moisissure fuligineuse provoque une couche noire et plate de moisissure sur les feuilles et les cônes, entraînant le flétrissement des haricots, la mort des feuilles et une réduction de la qualité des cônes. Cette moisissure se développe sur le miellat collant laissé par les infestations de pucerons. Les pucerons se nourrissent de la face inférieure des feuilles de houblon, laissant dans leur sillage ce miellat sucré qui à son tour favorise la croissance fongique. Traiter ce problème de plante de houblon signifie lutter contre les pucerons avec du savon insecticide.
  • Virus de la mosaïque– Une autre maladie transmise par les pucerons est le virus de la mosaïque ou virus de la mosaïque du houblon, l’une des maladies les plus néfastes des plantes du houblon. Cette maladie provoque des marbrures jaunes et vertes entre les nervures des feuilles et un retard de croissance global.

Quelles sont les maladies courantes du houblon - Conseils sur le traitement du houblon Problèmes des plantes

Le traitement des problèmes de plantes de houblon qui sont de nature fongique nécessite l’utilisation d’un fongicide. Aussi, pour contrer la moisissure, gardez les parties inférieures du jardin de houblon désherbées et taillées pour permettre à la lumière et à l’air de pénétrer. L’utilisation de l’irrigation goutte à goutte peut être utile car de nombreuses maladies fongiques sont favorisées par des conditions humides sur les feuilles et les bines.

Video: ENNEMIS ET MALADIES DES PLANTES, DÉCOUVERTE ET SOINS

Like this post? Please share to your friends:
Laisser un commentaire

;-) :| :x :twisted: :smile: :shock: :sad: :roll: :razz: :oops: :o :mrgreen: :lol: :idea: :grin: :evil: :cry: :cool: :arrow: :???: :?: :!:

cache:yes / mysql:0 / gen:0 / memory:0.67 MB