Pratiques de Plasticulture – Informations pour l’utilisation de la Plasticulture dans le jardin

Pratiques de Plasticulture - Informations pour l'utilisation de la Plasticulture dans le jardin

Il peut sembler incongru d’associer l’utilisation du plastique au jardinage, mais la production de plasticulture est une industrie de plusieurs milliards de dollars, utilisée dans le monde entier avec des augmentations impressionnantes de rendement. Qu’est-ce que la plasticulture et comment appliquer les méthodes de plasticulture au jardin potager? Continuez à lire pour en savoir plus.

Qu’est-ce que la plasticulture?

La plasticulture est l’utilisation de plastique léger ou de paillis pour recouvrir le lit de semence afin de contrôler la température du sol, de retenir l’humidité et de retarder les mauvaises herbes et les insectes envahisseurs. La plasticulture fait également référence aux couvertures de rangées et aux serres.

Fondamentalement, la plasticulture pratique le double ou le triple de l’efficacité du jardin tout en permettant au jardinier de récolter des semaines plus tôt que d’habitude. Les coûts initiaux de l’utilisation de la plasticulture dans le jardin sont certainement un investissement, et la gestion du système peut prendre un certain temps à descendre, mais cela en vaut la peine.

Comment appliquer les méthodes de plasticulture

Les pratiques de plasticulture impliquent l’utilisation de paillis de plastique avec un système d’irrigation goutte à goutte via un réseau de tubes en plastique placés sous le paillis, souvent en conjonction avec lits surélevés. L’utilisation de la plasticulture dans le jardin réchauffe le sol, ce qui à son tour conduit à une émergence plus précoce des semis et réduit le besoin d’une longue saison de croissance. Cela est particulièrement vrai pour les jardiniers commerciaux qui cultivent des cultures telles que les fraises, les tomates et les cantaloups, qui peuvent ensuite être commercialisées plus tôt qu’avec les méthodes de culture conventionnelles précédentes.

Bien que la plasticulture profite à l’agriculteur commercial, cette méthode donne également des résultats fabuleux pour le jardinier amateur. Voici les bases pour commencer:

  • Avant d’utiliser les méthodes de production de plasticulture, le site doit être soigneusement préparé. Des échantillons de sol pour déterminer si des nématodes sont présents et ceux pour déterminer la teneur en éléments nutritifs seraient prudents. Fumiger le sol si des nématodes sont réputés être présents et modifier le sol avec du paillis, de la chaux ou tout ce que le résultat de l’analyse du sol indique est nécessaire. Votre bureau de vulgarisation du comté peut vous aider dans tout cela.
  • Ensuite, le sol doit être labouré avec un motoculteur ou avec un bon travail acharné à l’ancienne. Dans tous les cas, il est important de créer un lit dont la terre est meuble et friable, sans cailloux, mottes, etc.
  • Il est maintenant temps d’installer votre système goutte à goutte. Un système goutte à goutte permet d’économiser de l’argent et est écologique par rapport aux systèmes d’irrigation conventionnels. Comme le système goutte à goutte applique lentement et régulièrement de petites quantités d’eau à la plante, les racines absorbent ce dont elles ont besoin, au fur et à mesure qu’elles en ont besoin, sans gaspillage. Il empêche également le lessivage du sol de nutriments précieux qui pourraient autrement s’écouler lors de l’utilisation d’un système d’arrosage conventionnel.
  • Ensuite, il est temps de poser le paillis de plastique. Pour les grandes propriétés, les machines de pose de plastique sont une option ou pour ceux d’entre nous avec un espace de jardinage plus modeste, posez le plastique et coupez à la main. Oui, cela prend un peu de temps mais, encore une fois, cela en vaut la peine à long terme.
  • Suite à cette étape, vous êtes prêt pour la plantation.

Pratiques de Plasticulture - Informations pour l'utilisation de la Plasticulture dans le jardin

Des instructions plus complètes sur la mise en œuvre des pratiques de plasticulture dans votre jardin sont disponibles en détail sur Internet. Le processus peut être très simple ou extrêmement complexe en fonction de la taille de la zone, des cultures cultivées et dans quel but, ainsi que de la quantité d’énergie que vous souhaitez appliquer à l’entretien de la zone.

Video: LA CULTURE DES TOMATES SOUS SERRE EN PLEINE TERRE – SERRES NATURAL

Like this post? Please share to your friends:
Laisser un commentaire

;-) :| :x :twisted: :smile: :shock: :sad: :roll: :razz: :oops: :o :mrgreen: :lol: :idea: :grin: :evil: :cry: :cool: :arrow: :???: :?: :!:

cache:yes / mysql:0 / gen:0 / memory:0.67 MB