Pourriture noire des patates douces: Comment contrôler la pourriture noire sur les plants de patates douces

Pourriture noire des patates douces: Comment contrôler la pourriture noire sur les plants de patates douces

Les patates douces sont l’une des principales plantes-racines cultivées au monde. Ils ont besoin de 90 à 150 jours sans gel pour récolter. La pourriture noire de la patate douce est une maladie potentiellement dommageable causée par un champignon. La maladie se transmet facilement par l’équipement, les insectes, le sol contaminé ou le matériel végétal. La pourriture noire sur la patate douce peut être facilement évitée dans la plupart des cas, mais le contrôle chimique des plantes déjà infectées n’est pas disponible.

Signes de pourriture noire sur la patate douce

Des lésions sombres et sèches ressemblant à des ecchymoses sur la patate douce peuvent être un symptôme d’une maladie courante d’Ipomoea. La maladie peut également affecter des plantes telles que le cacao, le taro, le manioc, le café et la mangue. Le champignon décompose essentiellement la couche vasculaire externe de la racine, infectant rarement l’intérieur du tubercule. Les patates douces atteintes de pourriture noire sont essentiellement du fourrage animal ou des ordures une fois infectées.

De petites taches rondes qui semblent légèrement enfoncées sont les premiers symptômes de la maladie. Les patates douces atteintes de pourriture noire développeront de plus grandes taches qui s’assombrissent et ont de minuscules structures fongiques noires avec des tiges. Ceux-ci provoquent une odeur de fruit sucrée et maladive et peuvent inviter les insectes à transmettre la maladie.

La pourriture peut parfois se propager au cortex de la patate douce. Les zones sombres ont un goût amer et ne sont pas agréables au goût. Parfois, la racine entière pourrit. La maladie peut être perceptible à la récolte ou bien au cours de la période de stockage ou même du marché.

Prévention de la pourriture noire de la patate douce

La pourriture noire des patates douces provient le plus souvent de racines infectées ou de fentes. Le champignon peut également vivre dans le sol pendant plusieurs années et pénétrer par les plaies des tubercules. De plus, il hiverne dans les débris de plantes de patates douces ou certaines plantes hôtes, telles que les gloires matinales sauvages. Le champignon produit des spores prolifiques qui contaminent les machines, les bacs de lavage, les gants et les caisses. Souvent, une pomme de terre infectée peut propager la maladie sur tout un lot traité et emballé.

Les insectes sont également des vecteurs de la maladie, tels que les charançons de la patate douce, ravageurs communs des plantes. Les températures supérieures à 50 à 60 degrés Fahrenheit (10 à 16 ° C) favorisent la formation de spores et augmentent la propagation de la maladie.

La pourriture noire ne peut pas être contrôlée avec des fongicides ou tout autre produit chimique répertorié. Le meilleur remède est la prévention. Achetez des racines et des glissements sans maladie. Ne plantez pas de patates douces au même endroit mais une fois tous les 3 à 4 ans. Retirez les plantes hôtes. Lavez et faites sécher la récolte immédiatement et ne stockez pas les pommes de terre jusqu’à ce qu’elles soient complètement sèches. Éliminer les racines malades ou suspectes à la récolte.

Pourriture noire des patates douces: Comment contrôler la pourriture noire sur les plants de patates douces

Décontaminer tout équipement et éviter d’endommager les glissades ou les racines. Les glissades ou les racines peuvent être traitées avec un bain de fongicide avant la plantation. Prenez soin des plantes et des pratiques sanitaires et la plupart des patates douces devraient échapper à des dommages importants.

Video: Les patates douces 2019

Like this post? Please share to your friends:
Laisser un commentaire

;-) :| :x :twisted: :smile: :shock: :sad: :roll: :razz: :oops: :o :mrgreen: :lol: :idea: :grin: :evil: :cry: :cool: :arrow: :???: :?: :!:

cache:yes / mysql:0 / gen:0 / memory:0.67 MB