Champignon blanc dans le bac à compost – Les actinomycètes dans le compost de fumier sont-ils dangereux

Champignon blanc dans le bac à compost - Les actinomycètes dans le compost de fumier sont-ils dangereux

Le compostage est bon pour la terre et relativement facile, même pour un novice. Cependant, la température du sol, les niveaux d’humidité et l’équilibre soigneux des éléments dans le compost sont nécessaires pour une décomposition réussie. Le champignon blanc dans les bacs à compost est une vue courante lorsque des actinomycètes sont présents.

Qu’est-ce que les actinomycètes? Il s’agit d’une bactérie semblable à un champignon, qui agit comme un décomposeur, brisant les tissus végétaux. La présence de champignons dans le compostage peut être une mauvaise chose et indiquer un mauvais équilibre des agents bactériens, mais les actinomycètes dans le compost de fumier et d’autres matières organiques indiquent une décomposition réussie d’éléments fibreux tenaces.

Qu’est-ce que les actinomycètes?

Les champignons sont des composants importants de la décomposition du compost, associés à des bactéries, des micro-organismes et des actinomycètes. Les fins filaments blancs qui ressemblent à des toiles d’araignées en tas organiques sont des organismes bénéfiques qui ressemblent à des champignons mais qui sont en fait des bactéries. Les enzymes qu’ils libèrent décomposent des éléments tels que la cellulose, l’écorce et les tiges ligneuses, éléments qui sont plus difficiles à gérer pour les bactéries. Il est important d’encourager la croissance de cette bactérie pour un tas de compost sain qui se décompose rapidement en un sol riche et profond.

Les actinomycètes sont des bactéries naturellement présentes dans le sol. La majorité de ces bactéries se développent aux stades chauds du compostage, mais certaines ne sont que thermo-tolérantes et se cachent autour des bords les plus froids de votre tas. Ces bactéries manquent de noyaux mais développent des filaments multicellulaires tout comme les champignons. L’apparence des filaments est un bonus pour une meilleure décomposition et une situation de compost bien équilibrée.

La plupart des actinomycètes ont besoin d’oxygène pour survivre, il est donc particulièrement important de tourner et d’aérer la pile régulièrement. Les actinomycètes ont une croissance plus lente que les bactéries et les champignons et apparaissent plus tard dans le processus de compostage. Ils contribuent à la riche couleur brun foncé du compost fini et ajoutent une odeur nettement «boisée» à un tas sain.

Champignon poussant sur le fumier

Les champignons sont des saprophytes qui décomposent les matières mortes ou mourantes. On les trouve souvent sur les déjections animales, en particulier dans les sites secs, acides et pauvres en azote qui ne supportent pas les bactéries. Les champignons poussant sur le fumier constituent une première partie de la décomposition des déchets, mais les actinomycètes prennent le relais.

Les actinomycètes contenus dans le compost de fumier sont également naturels et aident à digérer les protéines et les graisses, les acides organiques et d’autres matières que les champignons ne peuvent pas dans des conditions humides. Vous pouvez faire la différence en recherchant les filaments d’araignée dans les actinomycètes par rapport aux amas de duvet gris à blanc créés par les colonies fongiques.

Les actinomycètes dans le compost de fumier constituent un produit important utilisé dans de nombreuses pratiques de production de champignons.

Encourager la croissance des actinomycètes

Ce filament formant un champignon blanc dans les bacs à compost est une grande partie du processus de décomposition. Pour cette raison, il est important d’encourager un environnement qui favorise la croissance des bactéries. Un sol modérément humide à faible acidité favorise la formation de plus de bactéries. Les conditions de pH bas doivent également être évitées ainsi que le sol gorgé d’eau.

Champignon blanc dans le bac à compost - Les actinomycètes dans le compost de fumier sont-ils dangereux

Les actinomycètes ont besoin d’un approvisionnement constant en matière organique pour dîner, car ils n’ont aucun moyen de créer leur propre source de nourriture. Des tas de compost bien aérés favorisent la croissance des bactéries. Dans un tas de compost bien entretenu, des niveaux bénéfiques de bactéries, de champignons et d’actinomycètes sont présents, chacun faisant sa spécialité particulière, ce qui donne un compost sombre et terreux.

Video: Avantages du compostage fumiers traités avec les souches Cobiotex

Like this post? Please share to your friends:
Laisser un commentaire

;-) :| :x :twisted: :smile: :shock: :sad: :roll: :razz: :oops: :o :mrgreen: :lol: :idea: :grin: :evil: :cry: :cool: :arrow: :???: :?: :!:

cache:yes / mysql:0 / gen:0 / memory:0.67 MB